Lors d’une rencontre organisée au Campus connecté de Beyrouth de l’AUF, l’AUF Moyen-Orient et le CNRS-L ont annoncé la liste des dossiers sélectionnés suite à l’appel lancé dans le cadre du programme « 3R Liban : Recherche. Réponses. Résilience. », nouveau dispositif combinant appui à un projet de recherche et intégrant des mobilités doctorales en partenariat international. 

L’annonce a été faite conjointement par Jean-Noël Baléo, Directeur régional de l’AUF Moyen-Orient et Mouin Hamzé, Secrétaire général du CNRS-L, en présence des porteurs de projets, des doctorants et des responsables d’établissements concernés. 

Les candidatures ont été étudiées selon le processus habituel adopté à l’AUF et au CNRS-L : étude de la recevabilité, transmission des dossiers à des experts extérieurs internationaux ou libanais, présélection, présentation de projets devant un jury, validation par les instances compétentes. 

Pour rappel, le programme 3R Liban proposé conjointement par l’AUF Moyen-Orient et le CNRS-L vise à soutenir des projets de recherche à impact national. Il répond à la sollicitation des autorités libanaises en contexte de crise et constitue la réponse de l’AUF au soutien à la résilience de l’appareil scientifique national, au bénéfice des chercheurs. L’appel à projets était ouvert à tous les champs disciplinaires avec une attention prioritaire pour les projets en lien avec la crise multidimensionnelle que traverse le Liban (aspects économiques, sanitaires, sociaux, environnementaux, gestion de crise et de catastrophe, etc.) visant une contribution à la réponse nationale face aux crises, et un impact à court ou long terme.

Au terme du processus, 8 dossiers ont été sélectionnés qui recevront un soutien conjoint de l’AUF et du CNRS-L. Le montant engagé par l’AUF pour cette première génération de projets sera de 174 000 €. Un nouvel appel sera lancé début 2022. 

La commission de sélection a retenu les projets suivants :

  • Soutien de l’AUF de 24 000 € (projet de recherche et bourse de doctorat, 3 ans) :

Titre du projet : Impact de la variabilité des paramètres géotechniques du proche sous-sol dans le grand Beyrouth sur le mouvement sismique et l’aléa liquéfaction 

Établissement porteur du projet : CNRS – L

Responsable du projet : Marlène BRAX

Sujet de thèse associé :  Analyse 4G de la réponse sismique du Grand Beyrouth et des impacts sur le bâti 

Doctorant : Marwa SAFA

Titre du projet : Les réseaux sociaux de Beyrouth, vers une innovation sociale 

Établissement porteur du projet : Université Libanaise

Responsable du projet : Christiane SFEIR

Sujet de thèse associé :  Résilience urbaine : les réseaux sociaux de Beyrouth comme planificateur post-traumatique après l’explosion du 4 août 2020 

Doctorant : Mohsen HADI

Titre du projet : Caractérisation de l’état nutritionnel et métabogénétique de patients atteints de troubles du spectre autistique au Liban, pour une meilleure prise en charge.

Établissement porteur du projet : Université Saint-Esprit de Kaslik

Responsable du projet : Walid HLEIHEL

Sujet de thèse associé :  État nutritionnel et comportement alimentaire, perturbations métaboliques et modifications génétiques associées chez des patients atteints du Trouble du Spectre Autistique au Liban 

Doctorant : Melissa ROUFAEL

Titre du projet : SARS-CoV-2, immunité et microbiote intestinal chez les enfants. 

Établissement porteur du projet : Université Saint-Joseph de Beyrouth

Responsable du projet : Dolla SARKIS

Doctorant : Gaelle EL KHOURY

Titre du projet : Etude de l’interconnexion de plusieurs champs de panneaux photovoltaïques au Liban à l’aide de convertisseurs modulaires multiniveaux. 

Établissement porteur du projet : Université Saint-Joseph de Beyrouth

Responsable du projet : Flavia KHATOUNIAN RAJJI

Sujet de thèse associé : Commande optimisée tolérante aux pannes de convertisseurs modulaires multiniveaux connectés au réseau

Doctorant : Anthony ABDAYEM

Titre du projet : Le rôle de la règle de droit et de l’éthique dans la résilience des entreprises       au Liban en contexte de crises multiples. 

Établissement porteur du projet : Université Libanaise

Responsable du projet : Azza EL HAJJ SLEIMAN

Sujet de thèse associé : La résilience organisationnelle en contexte de crises multiples : le cas des PME et des entreprises de taille intermédiaire libanaises

Doctorant : Camille RICHA

  • Soutien de l’AUF de 15 000 € non renouvelable (projet de recherche sans bourse de doctorat) :

Titre du projet : Modélisation des crues et cartographie des risques d’inondation au Liban 

Établissement porteur du projet : CNRS-L

Responsable du projet : Chadi ABDALLAH

Doctorant : Hassan EL SABEH

Titre du projet : Pollution particulaire au Liban : Étude de l’autophagie, la mitophagie et la sénescence cellulaire dans un modèle des cellules pulmonaires bronchiques BEAS-2B. 

Établissement porteur du projet : CNRS-L

Responsable du projet : Iman ABBAS

Sujet de thèse associé : Étude de l’autophagie et de la sénescence de cellules pulmonaires humaines exposées aux particules fines et ultrafines

Doctorant : Malak CHWAIKHANI

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est le premier réseau universitaire au monde avec 1007 établissements membres dans 119 pays,, et 59 implantations réparties sur les cinq continents. Opérateur expert en recherche et savoir de la Francophonie créé il y a près de 60 ans, l’AUF intervient dans de nombreux domaines comme la formation, la recherche, le numérique, la gouvernance universitaire, l’entrepreneuriat et l’employabilité des étudiants, ou encore le développement durable. www.auf.org