Moins d'une minute de lecture

Abordant la question de la forte augmentation des personnes contaminées par le coronavirus COVID19 – plus de 125 en 48 heures, le Ministre de la Santé a démenti toute propagation incontrôlée de la maladie, estimant qu’il s’agissait plutôt de clusters.

Ces propos sont tenus alors que 3 localités libanaises, 2 dans la Békaa – Magdal Aanjar et Barr Elias – et une dans le Chouf – Mazboud -, ont décidé de se claquemurer.

Hamad Hassan a également appelé les libanais à prendre leur responsabilité face à l’expansion possible de la maladie. Il a souligné que les rassemblements et la mixité peuvent amener à une propagation rapide du virus, comme ce fut le cas parmi la communauté bengali de Beyrouth.

Le Liban ne se rendra pas mais gagnera la bataille contre le coronavirus, poursuit-il écartant le risque de voir une deuxième vague advenir si la population libanaise suit les consignes de sécurité et se protège.

Concernant une possible immunité de masse, celle-ci ne serait, pour le moment pas présente au Liban, précise le ministre, qui se base sur les tests PCR que les autorités libanaises ont mené jusqu’à présent.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.