Manipulation du cours de la Livre Libanaise: Libération sous-caution du vice-président des Agents de change et d’un directeur de la SGBL

75

Le juge d’investigation Charbel Abou Samra a ordonné la libération sous-caution du vice-président du syndicat des agents de change, Elie Srour, de 9 de ses collègues ainsi que du directeur d’une agence locale de la SGBL, tous accusés de manipulation des cours de la Livre Libanaise face au dollar.

Le juge a ensuite indiqué que ces hommes pourront être libéré à condition de payer une caution allant de 10 millions à 100 millions de livres libanaises. Ils font toujours l’objet de poursuites judiciaires, par ailleurs, pour violation des règlements de change d’argent, blanchiment d’argent et menaces à l’encontre de l’état financier du pays.

Cependant cette libération sous-caution a fait l’objet d’un appel de la part du procureur financier, le juge Ali Ibrahim.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.