Plus de 238 entreprises et 350 familles soutenues dans les zones de l’explosion portuaire

24 août 2021 (Liban) – Depuis les explosions au port de Beyrouth, l’agence publique française de coopération technique internationale Expertise France s’est associée à plusieurs ONG libanaises afin de mettre en œuvre des projets de relance économique pour les NMPME (nano, micro, petites et moyennes entreprises) impactées, ainsi que pour apporter un soutien à plus de 350 familles et plus de 100 personnes handicapées. S’inscrivant dans le cadre du projet Shabake, ces activités vont de l’aide en espèces aux réparations de magasins, en passant par les sessions de renforcement des capacités, la formation et le coaching, ainsi que l’appui aux stratégies de marketing et de publicité. Les activités incluent également la numérisation et l’intégration des populations vulnérables dans la main d’œuvre à travers des programmes d’incitation salariale pour les entreprises.

Les ONG impliquées dans la composante « Aide à la reprise » du projet Shabake sont : Al Majmoua; le consortium formé par arcenciel, Live Love Beirut et DPNA (Development for People and Nature Association); Basmeh et Zeitooneh; LebRelief Council; ShareQ et; Shift. Les zones couvertes sont celles impactées par l’explosion avec des quartiers ciblés tels que Bourj Hammoud, Saifi, Medawar, Quarantina, Rmeil, Bachoura, Mazraa, Basta, Furn El Hayek, Geitawi, Gemmayze, Mar Mikhael, Moussaitbe et autres. Les bénéficiaires sont les jeunes, les femmes, les personnes handicapées et les personnes vulnérables. Les activités ont débuté après les explosions et s’étendront jusqu’en février 2022. Un montant supplémentaire d’environ 950 000 USD permet aux bénéficiaires sélectionnés de retourner dans leurs magasins, de les réapprovisionner et de les rééquiper, d’utiliser les dons en nature et l’aide en espèces, de recevoir une formation sur la gestion de crise et d’autres sujets tels que la préparation au travail et l’alphabétisation numérique. Les projets visent également à fournir une formation au recrutement inclusif des personnes handicapées ainsi que des incitations financières à tous les employeurs potentiels. Enfin les projets incluent la création de plateformes de médias sociaux et de promotions de la collecte de fonds, et la création d’un système de relance économique numérisé. 

Les bénéficiaires ont été identifiés après avoir cartographié les dégâts dans les zones affectées par l’explosion de Beyrouth. Des critères de vulnérabilité ont été définis pour permettre la présélection des bénéficiaires en fonction de l’ampleur de leurs besoins économiques et sociaux. Une évaluation des besoins a ensuite été entreprise pour identifier les nécessités de formation des bénéficiaires, en mettant l’accent sur la durabilité des entreprises pour maintenir les activités génératrices de revenus et améliorer les moyens de subsistance.

Le volet ‘’Aide à la reprise’’ du projet Shabake contribuera au renforcement de la résilience de la société civile libanaise à travers l’amélioration de sa prévention et de sa gestion des crises. Le Liban abritant l’une des sociétés civiles les plus vivantes et dynamiques du Moyen-Orient, les ONG libanaises jouent un rôle essentiel pour relever les défis auxquels le Liban est confronté. Leur présence dans les zones les plus touchées leur permet de répondre à un grand nombre de besoins des Libanais, réduisant ainsi les vulnérabilités. Ces organisations saisissent régulièrement l’occasion de répondre aux crises, tandis que les OSC établies basculent souvent entre la réflexion à long terme et la réponse d’urgence. En conséquence, les ONG libanaises dépendent des donateurs internationaux et des ONG internationales pour le financement, la plupart des ONG locales étant confrontées à des défis organisationnels. Pour relever ce défi, le projet Shabake vise à améliorer la résilience de la société civile libanaise, à renforcer son leadership et son rôle décisionnel dans la prévention et la gestion des crises par le biais d’activités de renforcement des capacités et de réduction de la vulnérabilité, rendant ainsi les organisations plus durables et indépendantes.

Le projet Shabake est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et Danida, la coopération danoise au développement. Le projet Shabake contribue à mettre au premier plan le débat autour de la localisation de l’aide au Liban, en engageant les ONG et la communauté des donateurs pour promouvoir une approche nationale coordonnée. Expertise France est en charge de la mise en œuvre du projet.


Expertise France est l’agence publique française de coopération technique internationale. Il conçoit et met en œuvre des projets qui renforcent durablement les politiques publiques dans les pays en développement et émergents. Gouvernance, sécurité, climat, santé, éducation… Elle intervient dans les domaines clés du développement durable et contribue aux côtés de ses partenaires à la mise en œuvre de l’agenda 2030.

L’Agence Française de Développement (AFD) finance, soutient et accélère les transitions vers un monde plus juste et plus durable. Au Liban, l’AFD intervient pour réduire les vulnérabilités et accompagner le pays vers une trajectoire de développement plus équilibrée et durable dans un contexte de crise régionale.

La coopération danoise au développement (Danida) vise à lutter contre la pauvreté par la promotion des droits de l’homme et une croissance économique durable. Il opère sous la tutelle du ministère des Affaires étrangères du Danemark.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Le groupe Agence française de développement (AFD) met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Composé de l’AFD, en charge du financement du secteur public et des ONG, de Proparco, pour le financement du secteur privé, et bientôt d’Expertise France, agence de coopération technique, il finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus cohérent et résilient. Nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud. Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer, dans 115 pays et dans les territoires en crise, pour les biens communs – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des objectifs de développement durable. Pour un monde en commun.