Moins d'une minute de lecture

Un membre de l’hôpital universitaire Rafic Hariri aurait été contaminé par le coronavirus COVID19, indique le directeur de l’établissement Firas Abiad sur Twitter.

Cet hôpital a pris en charge l’essentiel des personnes infectées par le virus depuis la détection d’un premier cas, le 21 février dernier.

Firas Abiad a également mis en garde contre une possible augmentation prochaine du nombre de cas, en raison de la négligence de la population face à la maladie alors que de nombreuses manifestations ont eu lieu la semaine dernière contre la détérioration du pouvoir d’achat.

Cette information intervient alors que le dernier bilan fait état de la découverte de 9 nouveaux cas au Liban portant le nombre total de personnes contaminées à 1 473 depuis le début de l’épidémie. 889 en auraient été guéries depuis.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.