Incendie d'une poubelle dans la banlieue de Beyrouth. Crédit Photo: François el Bacha, tous droits réservés.
Incendie d'une poubelle dans la banlieue de Beyrouth. Crédit Photo: François el Bacha, tous droits réservés.

Les responsables de la société RAMCO indiquent qu’une nouvelle crise des ordures est à craindre notamment dans la capitale Beyrouth où les ordures commencent déjà à s’accumuler.

En cause, les fonds insuffisants versés par l’état alors que les coût de fonctionnement continuent à augmenter suite à la détérioration de 90% de la valeur de la livre libanaise face au dollar. Egalement, de nombreux employés seraient partis à l’étranger, alors que les banques de l’entreprise bloquent ses fonds nécessaires à assurer les opérations ou encore les décotes de 90% de la valeur des sommes déposées. .

Ainsi les coûts auraient augmenté de 1200% et les salaires de 500% alors que même la municipalité de Beyrouth serait en retard de paiement de plusieurs mois, officiellement en raison de soucis administratifs.

Face à cela, la compagnie en appelle à la population, l’appelant à ne jeter les poubelles qu’entre 15 heures et 5 heures du matin.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն