La nouvelle crise des ordures qui a souillé les plages libanaises a pris une tournure politique en dépit des déclarations des experts qui ont mis en doute les déclarations du CDR accusant la municipalité de Beit Chebab d’être à l’origine de la pollution.

Le Ministre de l’Environnement a appelé à ce que la Justice Libanaise se saisisse de la question et entame une action contre le chef de la municipalité de Beit Chabed Elias al-Achkar, quant à lui soutenu par le député Kataëb Sami Gemayel.

Le Ministre de l’environnement Tarek Khatib a accusé cette municipalité de ne pas avoir trié les déchets qui ont terminé dans des décharges illégales. Selon lui, la polémique n’est en rien politique et a appelé son homologue de l’intérieur, Nouhad Machnouk à prendre les actions adéquates pour protéger l’environnement. Il a également indiqué que toutes les violations contre l’environnement feront l’objet de poursuites quelques soient leurs affinités politiques.

Elias al-Achkar a estimé que ces actions sont purement politiques indiquant que Tarek Khatib s’en était pris plus de 20 fois il y a 2 jours au député Sami Gemayel lors de son déplacement dans la région. Il a également estimé à moins d’une benne à ordure les déchets de la municipalité de Beit Chabeb à l’origine de la crise avec le Ministère de l’intérieur et déclaré penser que ces accusations viennent dans le cadre des prochaines élections législatives du 6 mai prochain.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.