Coronavirus: les mesures de confinement au Liban contestées

13

Alors que les autorités libanaises envisageraient de durcir les mesures de confinement avec l’instauration d’un véritable couvre-feu et d’un état d’urgence, certains professionnels, notamment dans le secteur du transport protestent.

Après plusieurs actes de blocage des routes par les chauffeurs des bus privés notamment dans le nord du Liban alors que la circulation est déjà très réduite en raison des appels à ce que la population se claquemure, un chauffeur de taxi a ainsi incendié son véhicule en ce début de matinée au niveau de la cité sportive à Beyrouth.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.