Réuni ce matin au Palais Présidentiel de Baabda, le gouvernement Hassan Diab, sous la présidence du chef de l’état, le Général Michel Aoun, a adopté la déclaration gouvernementale qui devra encore être présentée et approuvée par le parlement à l’issue d’une déclaration de confiance.

Cette déclaration gouvernementale, attendue par les observateurs, aborde également la crise économique que traverse actuellement le Liban. Pour l’heure, les experts jugent les mesures décidées comme étant insuffisantes, tout comme une partie de la communauté internationale qui conditionne l’aide économique au Liban à des réformes qu’il reste à appliquer.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.