L'Assemblée Générale de l'ONU. Source ONU
L'Assemblée Générale de l'ONU. Source ONU

La Mission libanaise à l’ONU a indiqué que le Liban est désormais partie prenante des accords de Paris sur le Climat en vigueur le 4 novembre 2016 visant à réduire à  contenir d’ici à 2100 le réchauffement climatique « nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et de poursuivre l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5 °C ».

Cet accord fait aussi référence au désinvestissement des énergies fossiles alors que le pays des cèdres devrait bientôt officiellement lancer le forage exploratoire de sa zone maritime exclusive en vue de découvrir et d’exploiter des ressources gazière et pétrolières qui y seraient présentes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.