La Middle East Airlines publie le prix des billets d’avion pour les libanais bloqués à l’étranger, des vols déjà prévus

934

À la demande des autorités libanaises, la compagnie nationale Middle East Airlines (MEA) a indiqué qu’elle procèdera à plusieurs vols dans le cadre de l’évacuation des libanais actuellement bloqués à l’étranger et cela conformément aux conditions fixées par les autorités libanaises compétentes. 

Les jours et les horaires des vols, précise la compagnie aérienne, seront communiqués “dès que les autorisations requises seront obtenues des pays concernés”. 

Ainsi, la MEA demande aux personnes désirant retourner au Liban et dont les noms figurent sur les listes établie par les ambassades du Liban à l’étranger de s’adresser aux bureaux locaux de la MEA afin d’obtenir leurs billets d’avion.

Egalement, la MEA rappelle qu’il est obligatoire de remplir le formulaire médical requis et de l’envoyer au ministère libanais de la Santé à l’adresse mail suivante: [email protected] 

Aussi, 4 vols sont déjà prévus à destination d’Abidjan à 1 800 USD la place, Lagos avec un vol ce dimanche après midi, pour 1800 USD la place, Riyad – 650 USD la place avec un vol dès ce dimanche matin – et Abu Dhabi – 750 USD la place-. Pour l’heure, les horaires des autres vols et les détails tarifaires ne sont pas précisés

Concernant le prix des billets d’avion, la compagnie précise que ces vols seront effectués sans aucun bénéfice. Cependant, les prix peuvent parfois atteindre 4 fois le prix usuel, en raison de l’acheminement à vide des appareils. Aussi, ces derniers comporteront moitié moins de passager et cela afin de maintenir une distance entre les passagers en conformité avec les mesures décidées afin de contenir la pandémie et d’éviter la contamination des autres personnes à bord des aéronefs.

Ainsi, la compagnie a publié une grille tarifaire pour ces aller simples. Elle précise que ces billets ne seront pas remboursables et que les réservations sont définitives. Il est impossible d’annuler ces vols, indiquant par ailleurs que le coût des billets est lié au nombre de passagers.

Pour rappel, les autorités libanaises ont indiqué qu’une opération de rapatriement des libanais bloqués à l’étranger débutera ce dimanche 5 avril. Cependant, suite au refus des autorités de certains pays de voir débarquer des équipes médicales en charge de diagnostiquer le cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID-19, ce dépistage se fera à l’arrivée à Beyrouth. Les autorités libanaises indiquent qu’en cas de présence de plus de 3% de personnes contaminées par tranche de 1 000 personnes, cette opération pourrait être suspendue.

Plus de 20 000 ressortissants libanais auraient demandé leurs évacuation hors de leurs pays d’ailleurs. Il s’agit notamment de nombreux libanais présents en Afrique où les structures hospitalières sont déficientes et qui craignent de voir l’épidémie se propager.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.