Le Ministre de l’économie Raoul Nehmé a détaillé la liste des produits alimentaires dont l’achat sera subventionné par la Banque du Liban.

Le Ministre indique que ces subventions, selon un mécanisme établi par le Ministère de l’Economie et du Commerce, visent à réduire les prix et ainsi assurer la sécurité alimentaire de la population libanaise confrontée à une grave crise politique.

Le ministère de l’économie a estimé qu’il était de sa responsabilité de trouver le moyen le plus approprié d’aider le citoyen. Ce panier alimentaire sécurise tous les ingrédients alimentaires, c’est-à-dire les produits végétaux et les viandes, les féculents, etc…. L’objectif n’est pas de choisir des produits bon marché mais tous les composants alimentaires dont le citoyen a besoin.

Raoul Nehmé précise qu’il s’agit aux agriculteurs et aux industriel du secteur alimentaire de couvrir les besoins essentiels de la population. Sont inclus dans la liste, le sucre, le riz, les matériaux pour la fabrication d’huiles, les légumes comme le soja, les huiles de tournesol, les céréales comme les lentilles, les pois chiches, les haricots, sésames, levures, le lait, le thon, le bétail comme les vaches laitières, chèvres et moutons.

Aussi le liste comprend les fourrages, comme l’orge, le mais, les médicaments à usage vétérinaires, mais également les engrais et les semences.

Le Ministre indique que l’objectif de cette liste est de réduire les prix de ces produits. Un mécanisme sera adopté pour éviter les gaspillages et contrôler les ventes. La tarification sera adaptée pour correspondre au pouvoir d’achat de la population. Toute violation sera également sévèrement punie, précise-t-il.

Aussi, les personnes physiques ou morales devront fournir un certain nombre de documents nécessaires, comme une appartenance au registre du commerce, une copie d’immatriculation des entreprises ou des institutions au Ministère des Finances et à l’organisme en charge de gérer la TVA, ainsi qu’un certificat de domiciliation démontrant l’existence d’un entrepôt pour stocker les marchandises et de copies des certificats de la douane indiquant l’importation de telles marchandise au cours des 2 dernières années.

Parmi les autres documents nécessaires, un certificat bancaire devrait être également fourni ainsi qu’une demande préalable d’importation et des copies du certificat d’origine.

Les prix de revente de la marchandise sur le marché local devrait être également fourni à l’avance.

Une fois les documents transférés au Ministère de l’économie et du commerce, la subvention ne pourrait être allouée que si la Banque du Liban dispose des sommes totales nécessaires. Les quantités importées ne devront pas dépasser celles acquises au cours des 2 dernières années.

Le processus de paiement s’effectue selon les modalités suivantes: 
1. Le demandeur envoie à la banque l’agrément délivré par le ministère de l’économie. 
2. La banque, après son approbation, envoie le dossier à la Banque du Liban. 
3. La Banque du Liban approuvera le paiement après avoir confirmé les deux étapes ci-dessus. 
4. La Banque du Liban effectue le paiement à l’échéance et après approbation par les autorités compétentes pour faire correspondre les marchandises aux spécifications applicables. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.