À quelques heures de la publication d’un nouveau rapport de Standard & Poor’s, les autorités politiques et financières libanaises se veulent rassurantes. Pour rappel, ce rapport pourrait annoncer une dégradation des notes des obligations libanaises, qui passeraient ainsi de B- à CCC+

Le Ministre des Finances, Ali Hassan Khalil, a ainsi écarté sur Twitter un possible effondrement de l’économie locale indiquant que le Pays des Cèdres n’est pas en faillite, et l’estimant capable de traverser toutes les difficultés en dépit d’une dégradation de sa classification.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.