Après la possible annonce de la dégradation des notes des obligations libanaises par Standard & Poor’s ce vendredi à 18h, une autre agence, Fitch, annonce qu’elle pourrait procéder de même, annonce le journal Al Joumhouria.

Ainsi, les obligations libanaises passeraient de B- soit de très spéculatif à CCC (risque de défaut élevé). Le journal annonce que les autorités libanaises ont été informées par l’agence qui finalise actuellement son rapport.

Ce niveau de notation est similaire à celui déjà imposé par l’agence Moody’s en janvier dernier.

La note de Ccc sur les obligations à long terme signifie que l’agence de notation estime que le Liban est vulnérable, requiert des conditions économiques favorables pour respecter ses engagements, alors que le pays des cèdres traverse toujours une crise économique et que la croissance économique reste en berne, le gouverneur de la Banque du Liban ayant estimé qu’elle n’atteindrait que péniblement 0% cette année.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.