Plusieurs agences de sécurité ainsi de des institutions publiques et privées dont des établissements bancaires auraient subi une tentative de piratage de leurs données, il y a 2 semaines, a indiqué le quotidien Al Akhbar. 

La tentative aurait été remarquée par un fournisseur d’accès à Internet qui aurait alerté les services de sécurité informatique des Forces de Sécurité Intérieures. Après enquête, 2 personnes impliquées et résidentes au Liban auraient été arrêtées. Des données concernant les informations sécuritaires auraient été piratés par ces derniers qui agissaient en vue de les vendre aux plus offrants. Toutefois, on ignore pour l’heure s’il s’agit d’informations confidentielles.

Il s’agirait, selon les sources sécuritaires citées par le quotidien Al Akhbar, de la plus grande opération de piratage informatique de l’Histoire Libanaise. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.