Test d’intention entre Nagib Mikati et les partis chrétiens du 14 Mars (média)

8

La presse libanaise a indiqué que des négociations qualifiées de sérieuses sont actuellement en cours entre le premier ministre désigné Nagib Mikati et les 2 principales formations chrétiennes du 14 Mars, le parti Kataëb de l’ancien président de la république Amine Gemayel et les Forces Libanaises dirigées par Samir Geagea, quant à leur possible participation au prochain gouvernement.

Le quotidien libanais An Nahar a fait part de l’assurance du Parti Kataëb à l’égard de ses alliés, indiquant qu’il ne participera pas à un cabinet gouvernemental sans avis favorable unanime de la coalition du 14 Mars. Le ministre d’état par intérim et vice président du Parti, Salim Sayegh, a réitéré les demandes de la nouvelle opposition en faveur du Tribunal International, d’une solution aux armes toujours détenus par certains partis libanais et de la libération des prisonniers libanais des prisons syriennes.

Selon le quotidien Al Hayat, l’ancien premier ministre Saad Hariri, au fait de ces contacts, a estimé que la nouvelle opposition participera au gouvernement en un seul bloc ou rejettera toute présence d’une de ses composantes.

L’ancien premier ministre aurait chargé le dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea des négociations pour le compte du 14 Mars. Ce dernier aurait rencontré Nagib Mikati hier soir, pour lui réitéré, selon An Nahar, les positions de l’ancienne majorité. Le nouveau locataire du Grand Sérail lui aurait accordé l’assurance que sa nomination à la tête du nouveau cabinet a pour objectif d’unifier les points de vues de la majorité et de l’opposition parlementaire.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Les commentaires sont fermés