La une du site en ligne du Daily Star, ce jeudi 8 aout 2019.
La une du site en ligne du Daily Star, ce jeudi 8 aout 2019.

Après l’annonce déjà de l’arrêt de la parution de sa version journal puis l’arrêt des mises à jour de sa version web, le quotidien The Daily Star aurait licencié son personnel. Son staff aurait été ainsi prévenu par courriel le 31 octobre 2021.

Pour rappel, le quotidien avait annoncé la suspension de son édition papier dès le 4 février 2020 en raison de la crise économique que traverse le Pays des Cèdres. 

Le Daily Star figurait parmi les premiers médias de la presse écrite à faire résonner le signal d’alarme concernant la crise économique. Ainsi, début aout 2019, le quotidien avait habillé de noir la Une de son journal imprimé et ses publications en ligne pour protester contre les différentes crises qui menacent de laisser le Liban s’effondrer, chaque page énumérant un problème principal entraînant le pays vers l’abîme, la crise gouvernementale, la réthorique sectaire de plus en plus importante, le retour de la crise des ordures, la pollution qui touche désormais le Liban à des niveaux alarmants, le taux de chômage qui atteignait à l’époque 25% de la population active et évidemment la crise économique dont on pouvait déjà percevoir les prémices.

Son principal actionnaire actuel n’est autre que l’ancien premier ministre Saad Hariri, qui avait déjà annoncé la fermeture du pôle média qui lui appartient comme de la chaine de télévision FuturTv.

Le Daily Star a été fondé en 1952 par Kamel Mroue, alors propriétaire et rédacteur en chef du journal aal-Hayat. Sa parution avait été déjà suspendue durant la guerre civile avant de reprendre en 1996.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.