S’exprimant hier soir, le Ministre de la Santé Hamad Hasan a estimé que les 2 prochaines semaines seraient les plus dangereuses face à l’épidémie. Il a ainsi souligné la nécessaire coopération de la population.

Ainsi, le ministre a estimé que l’épidémie au Liban aurait été encore plus sévère par une contamination via les transports publics. 60% et 80% des personnes contaminées ne montreraient aucun symptôme également, précise Hamad Hasan.

Cette annonce intervient alors que le Liban compterait 120 cas de personnes infectées. Le dernier bilan fait état de 3 morts et de 3 personnes guéries, alors que d’autres sources non officielles font état d’un nombre plus importants de patients hospitalisés dans des structures privées.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.