Liban: 0% de taux de croissance jusqu’à présent selon Riad Salamé

2
186

S’exprimant à l’occasion d’une conférence économique qui se déroule actuellement au Four Seasons à Beyrouth, le Gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, a indiqué que le Liban avait connu une croissance nulle sur la première moitié de 2019.

Il a cependant estimé possible une reprise de la croissance économique au cours des prochains mois.

Riad Salamé a également écarté les risques de défaut de paiement, indiquant que les autorités libanaises ont les moyens de rembourser la somme de 1.6 milliards de dollars d’obligations arrivant à échéance en novembre prochain. Il a également révélé que les rentrées financières atteignent actuellement 500 millions de dollars par mois, principalement en provenance des pays arabes, contrebalançant les effets du déficit public.

Ce dernier aurait par ailleurs été contenu à moins d’un milliards de dollars au cours des 4 premiers mois de 2019, contre un dérapage considérable en 2018 ou en 2017.

Le gouverneur de la BDL aurait également abordé avec le Ministre des Finances Ali Hassan Khalil, des méthodes afin de diminuer les taux d’intérêts sur les obligations du trésor libanais.
Pour rappel, une part considérable du budget est attribuée au service de la dette publique qui atteint plus de 150% du PIB.

Outre les réformes économiques et fiscales, la diminution de l’endettement public est une condition sine qua non à l’obtention des fonds du programme d’aide économique CEDRE présenté par le Liban en avril 2018 à Paris.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

2 Commentaires

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.