3 minutes à lire

Le recteur de l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), Révérend Père Talal Hachem, a annoncé que l’USEK entend offrir 200 bourses d’études complètes aux étudiants dont les familles ont été touchées par l’explosion survenue au port de Beyrouth. Cette annonce a eu lieu au cours d’une conférence de presse tenue en présence des membres du Conseil de l’Université, des corps enseignant et administratif, ainsi que des représentants des médias. 

Dans son introduction, R. P. Hachem a souligné que « ce dernier coup dur a exacerbé les problèmes économiques, sociaux, politiques et sanitaires qui assaillent le Liban à tous les niveaux. Ces crises successives ont eu un impact sur divers secteurs locaux depuis le début de l’année en cours, notamment sur les institutions éducatives et, plus particulièrement, sur les étudiants et leurs familles. »

Et de poursuivre : « Partant de sa responsabilité sociale, l’USEK puise sa force de son institution mère, à savoir l’Ordre Libanais Maronite (OLM) sous l’égide de son supérieur général, Révérendissime Père Abbé Neemtallah Hachem, afin de lancer plusieurs initiatives répondant aux besoins pressants de notre société en ces temps difficiles. » Citant l’appel du pape François qui a encouragé « tous les Libanais à continuer à espérer et à retrouver les forces et l’énergie nécessaires pour repartir », le recteur de l’USEK a annoncé que « l’Université, forte du soutien de l’OLM et fidèle à sa ferme conviction que l’éducation est un pilier essentiel de notre société, entend offrir 200 bourses d’études complètes aux étudiants dont les familles ont été touchées par l’explosion de Beyrouth. »

Cette modeste décision « ayant pour vocation de guérir les blessures des victimes s’inscrit dans la mission de notre Université, ancrée depuis longtemps dans la solidarité, la détermination et la recherche constante de la qualité de l’enseignement, afin de créer un environnement propice qui encourage nos étudiants à poursuivre leurs études, développer leurs compétences et leurs capacités, raviver leur attachement à leur pays et à leurs familles, et exceller dans leur nouvelle vie professionnelle au niveau local et international. À ce titre, l’USEK continuera à soutenir ses étudiants et tous les étudiants afin que chacun puisse avoir accès aux meilleures chances en matière d’éducation. »

En guise de conclusion, R. P. Hachem a déclaré que « ces 200 nouvelles bourses qui couvrent plusieurs programmes à des degrés définis relèvent de la responsabilité sociale de l’USEK et seront attribuées selon des normes bien précises aux étudiants dont les familles ont été touchées par l’explosion du port de Beyrouth, après examen de leurs cas respectifs avec les autorités compétentes. »

À noter que les étudiants admissibles seront tenus de présenter les documents nécessaires attestant que leur résidence principale ou leur principale source de revenus a été affectée par l’explosion, et devront remplir les conditions d’admission requises pour le programme universitaire en question. Le nombre de places par programme étant limité, les bourses seront attribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi. Afin de faciliter les choses pour les nouveaux étudiants, la période d’inscription tardive est prolongée jusqu’au 9 septembre 2020. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter le Bureau des Admissions au 09 600 050 ou par courriel à : [email protected]

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.