Mise en garde américaine contre les voyages au Liban

l'aéroport de Beyrouth. Crédit Photo: François el Bacha, tous droits réservés.

Le département d’Etat Américain a mis en garde ce 15 février ses ressortissants contre tout déplacement au Liban en raison de menaces terroristes, de risques d’affrontements armés, d’enlèvements, en particulier « près des frontières avec la Syrie et Israël.

Les services consulaires américains rappellent leurs ressortissants qu’ils ne pourront offrir de service de protection et seront en charge d’organiser par eux-même leurs déplacements au Liban. L’Ambassade Américaine au Liban indique également qu’il existe de forts risques d’attentats terroriste avec la présence nominale du Hezbollah, organisation chiite libanaise qui était jusqu’à présent nommée de manière indirecte par le département d’état mais également des organisations terroristes syriennes Daesh et Al Nosra qui ont déjà perpétré des attaques terroristes sur le territoire du Pays des Cèdres, du Hamas et des brigades Abdullah Azzam. Ils rappellent également que des attentats et affrontements ont été dernièrement commis:

Des affrontements ont eu lieu le long des frontières libanaises et à Beyrouth. Le 31 août 2016, une bombe a explosé sur une route principale près de la ville libanaise orientale de Zahleh, tuant au moins une personne et en blessant 11 autres. Le 27 juin 2016, une série d’explosions provoquées par des kamikazes à Qa’a, une ville située le long de la frontière nord-est du Liban, a tué cinq personnes et en a blessé plusieurs autres. Le 12 juin 2016, une explosion s’est produite en dehors d’une banque commerciale dans le centre de Beyrouth, à Verdun, causant des dommages importants au bâtiment et blessant deux personnes. Le 12 novembre 2015, deux attentats-suicides jumeaux dans une zone commerciale et résidentielle du quartier de Burj al-Barajneh dans la banlieue sud de Beyrouth ont tué 43 personnes et en ont blessé 239 autres. Le 21 janvier 2017, les forces de sécurité libanaises ont déjoué une tentative d’attentat suicide dans un café animé de la rue Hamra, au centre-ville de Beyrouth.

Les autorités américaines estiment que leurs homologues libanaise ne peuvent garantir la protection de leurs ressortissants contre les flambées soudaines de violence qui peuvent se produire à tout moment au Liban. Outre le risque terroristes, les autorités américaines estiment que des conflits familiaux, ou de voisinages peuvent rapidement dégénérer et que des manifestations publiques peuvent se produire et devenir rapidement violentes et que l’accès de l’aéroport international de Beyrouth pourrait ainsi être coupé.

L’Ambassade Américaine appelle plus spécifiquement ses ressortissants à éviter les frontières entre le Liban, la Syrie et Israël, rappelant les différents incidents qui se déroulés.

 

The following two tabs change content below.
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.