Les misères humaines au Moyen Orient indiquent des conflits non résolus et des injustices flagrantes. Que de représentants manient à merveille la marge verbale, la manne des avancées futuristes, les perspectives avant-gardistes de la jeunesse, les percées de la technologie de pointe et du tourisme imaginable dans des espaces uniques.

Cependant, le sens de l’appartenance citoyenne demeure relativisé au gré de subjectives appartenances ou mis à l’écart par un grave niveau d’ignorance. Ce qui a conduit chez nous à des abstentions impensables et à de nombreux électeurs qui ont choisi paradoxalement les mêmes pour des lendemains différents !

Quand des honnêtes personnages persistent à dénoncer un système largement corrompu, l’expression libre est tolérée comme un fait inquiétant qui dérange la politique des parts convenues et des assises accaparantes.

Elles se consacrent à « rassurer des équilibres inter-communautaires » quoique au détriment d’ententes rapides pour des engagements ministériels proactifs et novateurs qui initient au plus tôt le sens effectif des promesses pré-électorales et la participation indispensable des proffessionels de la société civile à la table des concertations fonctionnelles.

Néanmoins, de l’indépendance du Liban au début du XXe siècle jusqu’à ce jour, nos responsables ont manqué gravement de construire entre toutes nos composantes une toute autre forme d’assurance que celle du « tôt ou tard les choses iront pour le mieux ».

Sur ce, le libanais est toujours privé en ce début de XXIe siècle du devoir des égards respectueux, des mots crédibles à court terme, d’une justice indépendante, de la récupération de ses sous et de sa tranquillité, des commentaires après les actes utiles, de l’air non toxique, de l’eau non polluée, de l’électricité plus de deux heures en plus, d’un quotidien ordinaire, des moyens de se nourrir, d’éduquer son enfant et de louer un lieu décent dans un pays en faillite par des pouvoirs successifs qui ont méconnu les recours à la culture citoyenne, à la diversité créative et à la participation effective de tant de citoyens disposés à secourir notre nation !!

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.