Le Ministre de l’Industrie a décidé de fermer temporairement 14 usines accusées de polluer le Litani et son bassin. Ces dernières n’auraient pas respecté leurs obligations environnementales.

Waël Abou Faour a également indiqué, au cours d’une conférence de presse, que 49 des 63 unités industrielles qui s’étaient conformées aux recommandations du Ministère de l’Environnement.

Les 14 usines qui sont toujours contrevenantes restent pour l’heure quant à elles fermées en attendant de mettre fin aux violations constatées. Elles auraient notamment des effets catastrophiques sur les cultures agricoles environnantes, note le Ministre.

Cette initiative intervient alors que les autorités publiques tentent actuellement de mettre fin à la pollution du Litani, le principal fleuve du Liban. Les habitants de son bassin seraient notamment sujet à un taux important de cancer et de maladies infectieuses liées à la pollution.

La localité de Bar Elias, au Sud de Zahlé, figurait notamment à la deuxième place des villes les plus touchées dans une étude publiée en 2019.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.