Les agences de sécurité libanaises ont veillé au respect des mesures de confinement ce dimanche, appelant de nombreuses personnes qui s’étaient rendus à la plage à la faveur du beau temps.

Ainsi, une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI) indique que cela a été notamment le cas à Tyr, au Sud du Liban où les patrouilles des Forces de Sécurité Intérieure, de l’Armée ou de la Police Municipale ont évacué les plages ainsi que la corniche de la veille, comme cela fut également le cas, il y a 2 semaines à Beyrouth. Des contraventions ont également été distribuées à ces personnes.

Pour rappel, les autorités libanaises ont instauré, dès le 15 mars dernier, un couvre-feu sanitaire en raison de l’épidémie de coronavirus COVID-19, avec pour objectif, de limiter la propagation de la maladie.

Les contrevenants risquent pour l’heure une amende de la 50 000 LL.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.