La livre libanaise tente de se maintenir autour des 15 500 LL/USD au marché noir, après plusieurs jours de chute quasiment incontrôlée.

La parité à l’achat est de 15 400 LL/USD et à la vente de 15 450 LL/USD en léger recul par rapport à hier après quelques prises de bénéfice dans un marché attentif en ce qui concerne les derniers développements sur le plan politique. Ainsi des rumeurs indiquent que le Premier Ministre désigné Saad Hariri devrait se rendre au Palais de Baabda pour y remettre une proposition d’un gouvernement de 24 membres à l’issue d’une réunion avec le Président de la Chambre des députés Nabih Berri. Il serait possible que Saad Hariri se récuse de son poste en cas d’un nouveau refus du Président de la République, le Général Michel Aoun.

Pour l’heure également, les observateurs actent que la Banque du Liban a échoué à contrôler la parité de la livre libanaise au marché noir, la nouvelle version de sa plateforme électronique ne prenant en réalité pas le mécanisme de l’offre et de la demande. Ainsi, s’il est désormais possible d’acheter des dollars ou de retirer l’équivalent au taux de 12 120 LL/USD, l’augmentation de la masse monétaire ces derniers mois serait désormais trop importante pour que ces mesures s’avèrent être efficaces à moins de noyer le marché des devises, ce qui n”est pas actuellement possible en vue de l’indisponibilité actuelle des réserves de la banque centrale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն