Alors que la direction générale de l’Aviation Civile a publié hier ses recommandations pour la reprise de l’activité à partir du 1er juillet 2020 de l’aéroport international de Beyrouth, le Ministère de la Santé a publié un nouveau bilan faisant état de la découverte de 19 nouveaux cas de personnes infectées par le coronavirus COVID19, ces dernières 24 heures.

Le nombre de test PCR passé est de 1454 ces dernières 24 heures soit toujours moins des 2500 nécessaires selon les spécialistes pour une population équivalente à la population libanaise.

Parmi ces 19 cas, 12 seraient d’origine locale et 7 de l’étranger. Ce nombre porte à 1622 cas, le nombre de personnes contaminées depuis la découverte d’un premier cas le 21 février dernier.

54 personnes seraient actuellement hospitalisées dont 9 dans un état grave. 1098 personnes en seraient guéries et on déplore 32 décès.

Lire également

La direction générale de l’aviation civile publie ses recommandations pour réouverture de l’Aéroport International de Beyrouth

Cependant, les spécialistes craignent que la réouverture de l’aéroport international de Beyrouth, même à hauteur de 10% de ses capacités, amène à une expansion de la maladie au Liban après que de nombreux libanais et étrangers ne respectent pas les consignes de confinement du Ministère de la santé.

Pour l’heure, le nombre de personnes atteintes continue à progresser dans la capitale et dans la région de Baabda.

Au niveau statistique, ce 23 Juin

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    7.89 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    10.73 % de 10 à 19 ans
    24.54 % de 20 à 29 ans
    16.72 % de 30 à 39 ans
    13.82 % de 40 à 49 ans
    11.67 % de 50 à 59 ans
    7.38 % de 60 à 69 ans
    4.67 % de 70 à 79 ans
    et 2.59 % de plus de 80 ans

    57% des cas seraient des hommes et 43% des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    43.13 % seraient asymptomatiques, 51.94 % montreraient des symptômes légers et 4.93 % seraient critiques.Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 54% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 33% suite à des déplacements à l’étranger, 12 % toujours sous investigation et 2% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?

    Beyrouth compte 274 cas (+3 par rapport à hier)
    Le Metn compte 168 cas
    Le caza de Baabda compte 156 cas (+5 par rapport à hier)
    Le Chouf compte 146 cas au total
    Zahlé compte 108 cas
    le Kesrouan compte 86 cas
    Le caza du Akkar compte 79 cas
    Bcharré compte 74 cas
    Le caza d'Aley compte 74 cas (+2 par rapport à hier)
    Tyr compte 68 cas (+4 par rapport à hier)
    Tripoli compte 61 cas (+2 par rapport à hier)
    le caza de Jbeil compte 56 cas
    Zghorta compte 55 cas
    Saïda compte 52 cas (+1 par rapport à hier)
    Nabatiyeh compte 27 cas
    Denniyeh compte 27 cas
    Batroun compte 25 cas
    Baalbeck compte 22 cas (+2 par rapport à hier)
    Bint Jbail compte 17 cas (+1 par rapport à hier)
    La Békaa Ouest compte 14 cas
    Le Koura compte 13 cas (+1 par rapport à hier)
    Marjayoun compte 8 cas
    Jezzine compte 5 cas
    le Hermel compte 4 cas (+1 par rapport à hier)
    Rachaya compte 3 cas

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.