Le premier ministre recevant une délégation syndicale d'Ogero. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le premier ministre recevant une délégation syndicale d'Ogero. Crédit Photo: Dalati & Nohra

En dépit d’informations faisant état d’un possible accord après que le premier ministre a rencontré hier les syndicats des télécoms, la grève générale des employés d’Ogero pourrait encore se durcir. En effet de source médiatique, on indique que le premier ministre a pour l’heure écarté toute augmentation des salaires pourtant réclamée par ces derniers suite à la hausse des tarifs.

Hier, de multiples pannes ont ainsi touché à la fois le réseau fixe et mobile, celui-ci ayant été affecté au niveau de son interconnexion. Cela a concerné notamment la société Alfa dont le réseau était totalement coupé mais également MTC Touch où cette fois-ci d’importantes dégradations du service étaient constatées par les utilisateurs.

La situation s’est cependant normalisée après rétablissement des systèmes d’interconnexion avec le réseau internet public.

Des sources bien informées indiquent en effet désormais craindre que l’escalade des actions syndicales ne puissent désormais se durcir même si hier, le ton était à un regain d’optimiste avec le rétablissement du fonctionnement de 13 centrales sur les 21 touchées par le mouvement. Les employés d’Ogero indiquent ainsi attendre jusqu’à jeudi accordant un ultimatum au gouvernement et visent toujours comme objectif d’obtenir une augmentation des salaires à hauteur de la dégradation de la parité de la livre libanaise face au dollar depuis 3 ans.

D’autres sources mettent en garde contre la détérioration des services à la population, notamment avec des pannes qui pourraient toucher les banques mais surtout les services d’urgence comme ceux de La Croix Rouge, de La Défense Civile ou encore des hôpitaux, mettant ainsi en danger des vies.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.