Gébran Bassil répond aux attaques de Nabih Berri et de Geagea et refusera de reconnaitre le gouvernement sortant en cas de vide présidentiel

66

Le dirigeant du Courant Patriotique Libre a répondu hier à ses adversaires, le président de la chambre Nabih Berri et le dirigeant des Forces Libanaises Samir Geagea.

Il a aussi refusé de reconnaitre toute légitimité au gouvernement sortant en cas de vide présidentiel, estimant impossible pour lui de gouverner, à l’issue d’une réunion du conseil politique du CPL.

“Nous ne reconnaîtrons pas la légitimité du gouvernement démissionné après la fin du mandat du président et nous considérerons qu’il est usurpé le pouvoir et illégitime aux niveaux parlementaire, constitutionnel, du Pacte national et populaire, même si le monde entier accepte de le soutenir contre nous”, annonce Gébran Bassil qui s’est également attaqué au premier ministre Najib Mikati, qui aurait révélé depuis longtemps ses intentions de gouverner en assumant les prérogatives présidentielles.

Il a ainsi noté que plusieurs ministres pourraient s’opposer à cette situation.

Par ailleurs, “la formation du gouvernement n’empêche pas l’élection d’un président et les deux doivent se produire”, note le dirigeant du CPL.

Abordant les dernières attaques verbales de Samir Geagea, Gébran Bassil a estimé que “Michel Aoun ne sortira pas de l’histoire ni du cœur des gens”, rappelant par ailleurs que le dirigeant des Forces Libanaises était “un seigneur de guerre de la milice qui a détruit le Liban”.

“On devrait faire partie de l’histoire afin de pouvoir en expulser les autres et son histoire devrait être autre que le meurtre d’enfants, de premiers ministres, de dirigeants, de pasteurs, de parents et de combattants honorables”, a poursuivit Gébran Bassil, toujours au sujet de Geagea.

Enfin, il a également accusé Berri de détournement de fonds sur le plan interne et Geagea de percevoir de l’argent politique de l’étranger, allusion à des rumeurs faisant état du versement d’importantes sommes en provenance d’Arabie saoudite par ce dernier.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.