Fadi Jreissati reconnait l’état déplorable de l’environnement au Liban

0
230

Le Ministre de l’Environnement, Fadi Jreissati, a reconnu l’état déplorable de l’environnement au Liban, soulignant la nécessité de la coopération des différents services de l’état afin de l’améliorer.

Cette déclaration intervient dans le cadre d’une conférence sur ce thème où était également présent le Ministre des Affaires Etrangères, Gébran Bassil.

Ce dernier est également intervenu estimant que la pollution subie par les libanais est liée à la corruption, estimant prioritaire la mise en place d’un environnement qui encouragerait la population à rester et à résider au Liban.

Abordant indirectement la question des carrières qui rongent les montagnes du Pays des Cèdres en pleine polémique entre le Ministère de l’Industrie, Waël Abou Faour qui avait décidé de la fermeture de la cimenterie d’Ein Dara et des propriétaires de celle-ci, dont l’ancien Ministre Nicolas Fattoush, également propriétaire de carrières, Gébran Bassil a appelé a la coopération entre ministère de l’environnement, la justice libanaise et les forces de sécurité.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.