Moins d'une minute de lecture

Présidée par le député Bahia Hariri, La commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la culture a tenu une session à onze heures avant cet après-midi a demandé la suspension de l’année scolaire tant que les conditions liées à l’épidémie du coronavirus ne permettent pas une reprise assurant la sécurité publique et notamment celle des étudiants et du personnel.

La priorité est à la sécurité publique « tout en maintenant le niveau de l’éducation », soulignent les participants à cette commission alors que le président de l’Université Libanaise,  Dr Fouad Ayoub, a exposé les différentes méthodes pour poursuivre les cours face au risque de pandémie.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.