Emmanuel Macron depuis la Résidence des Pins, le 6 août 2020. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le bureau du premier ministre Najib Mikati a indiqué qu’il devrait se rendre auprès du Président de la République Française Emmanuel Macron ce vendredi pour discuter de la mise en route de l’initiative française visant à débloquer les fonds promis lors de la conférence CEDRE en avril 2018.

Le premier ministre souhaite ainsi obtenir 3 à 4 milliards de dollars sur fond de promesse à voir être mis en place le plan de réforme économique, financier et monétaire.

Des sources françaises indiquent cependant que le déblocage de l’aide dépend des négociations avec le Fonds Monétaire International et de la mise en place préalable des réformes jugées nécessaires par la communauté internationale.

Par ailleurs, Emmanuel Macron aurait indiqué qu’il souhaiterait que le Liban accorde la priorité aux entreprises françaises pour la reconstruction du Port de Beyrouth et du secteur de l’électricité publique, notant que les législations françaises sont strictes concernant la lutte contre la corruption réduisant ainsi la possibilité de détournement de fonds publics par des entités locales en faveur d’une surveillance européenne voire internationale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն