Beyrouth, le lundi 26 septembre 2022 – Les 18 universités bénéficiaires du projet Safir au Moyen-Orient (Liban, Égypte, Palestine) et en Afrique du Nord ont participé au premier grand rassemblement régional réunissant tous les acteurs impliqués dans ce projet international, financé par l’Union européenne et dont l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est partenaire et opérateur. 

Cette rencontre, sur le thème de l’entrepreneuriat social, des Objectifs de développement durable (ODD) et du soutien à la jeunesse, s’est tenue à Beyrouth du 21 au 23 septembre 2022. Elle a réuni des représentants des universités, des 7 incubateurs et des 21 organisations de la société civile du réseau Safir, dont quatre universités libanaises (Université Antonine, Université islamique du Liban, Université Libanaise, Université Saint-Joseph de Beyrouth), ainsi que les partenaires du projet.

La première journée, au Centre d’Employabilité Francophone (CEF) de l’AUF hébergé au Beirut Digital District (BDD), a été consacrée à un échange de bonnes pratiques entre les universités de Safir autour de la responsabilité sociale des établissements d’enseignement supérieur, la création de parcours de formation sur l’entrepreneuriat à impact social et les ODD et l’incubation de projets à impact social, culturel et environnemental portés par des étudiants. Les représentants des universités ont ensuite pu renforcer leurs relations avec les incubateurs de Safir grâce à des ateliers et des moments de réseautage. 

La deuxième journée a réuni les représentants des universités, des incubateurs et des organisations de la société civile du réseau Safir pour des ateliers collectifs qui ont permis de croiser les approches entre universités, incubateurs et organisations de la société civile en matière de soutien à la jeunesse et de contribution à l’atteinte des ODD. Une étude sur la culture réalisée dans le cadre de Safir par 5 chercheurs de la région a également été présentée et débattue à cette occasion.

Enfin, la troisième journée de cet événement régional a permis aux universités de Safir de visiter les locaux de Berytech, et de rencontrer son équipe pour découvrir et s’inspirer des programmes et des activités en faveur du développement de l’entrepreneuriat de cet important incubateur de la région, qui est à l’origine un incubateur universitaire initié par l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. 

« Le projet Safir s’inscrit parfaitement dans la nouvelle stratégie de l’AUF qui place le développement de l’entrepreneuriat et la jeunesse au cœur de ses priorités. Safir offre une opportunité unique aux universités de la région de s’ouvrir davantage sur leur environnement socio-économique, d’accompagner leurs étudiants dans la réalisation de projets à impact social et de contribuer à l’atteinte des ODD. Safir est une très belle illustration du rôle social et sociétal de premier plan de ces acteurs », a souligné Sabine Lopez, Directrice des projets de l’AUF à Paris.

De son côté, le Directeur régional de l’AUF Moyen-Orient, Jean-Noël BALÉO, a rappelé que l’AUF a lancé une série d’initiatives au Moyen-Orient (Liban, Égypte, Irak et Palestine) pour promouvoir et soutenir le développement de l’entrepreneuriat étudiant, féminin ou social, et souligné que « si l’entrepreneuriat ne constituait bien entendu qu’une réponse partielle aux difficultés systémiques d’absorption des jeunes diplômés par le marché du travail dans la région, le développement de cette démarche s’inscrivait dans une tendance mondiale et portait par ailleurs des vertus pédagogiques spécifiques qui permettaient de développer, chez les étudiants concernés, une certaine montée en compétences : esprit d’initiative, créativité, autonomie, goût du risque, aptitude à la résolution de problèmes, confiance en soi, et enfin, culture de projet ».

À propos de Safir 

Safir est un programme ambitieux sur 4 ans (2020-2024) de plus de 7 millions d’euros en faveur de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) et de l’inclusion économique de la jeunesse dans 9 pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (Algérie, Égypte, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie, Tunisie). Soutenu par l’Union européenne et mis en œuvre par un consortium de 6 partenaires (Institut français – chef de file -, AUF, CFI, Arab NGO Network for Development (ANND), Pitchworthy et Lab’ess), il vise à créer un environnement propice à l’engagement citoyen des jeunes et à favoriser le développement de projets à impact social, culturel et environnemental.

Safir repose sur 3 piliers : le soutien à plus de 1000 jeunes porteurs de projets, la structuration et le développement d’un réseau régional d’acteurs de l’accompagnement (incubateurs, universités et organisations de la société civile) et la création d’espaces de dialogue entre la jeunesse et les pouvoirs publics. Pour en savoir plus : www.safir-eu.com

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Un commentaire?