Vers un retrait d’Al Nosra et de Daech dans les hauteurs du village libanais d’Arsal

0

La Vallée de la Békaa

Plusieurs médias locaux ont indiqué ce lundi que les groupes terroristes Al Nosra ainsi que ceux de l’Etat Islamique de Syrie et du Levant (acronyme de Daech) pourraient entamer un retrait vers les hauteurs du village sunnite libanais d’Arsal ou certaines de leurs cellules opèrent déjà. Ce retrait fait suite à l’offensive conjointe des troupes loyales au Président Syrien Bachar el Assad et du Hezbollah libanais dans la région syrienne de Qalamoun. Ces derniers auraient ainsi pris plusieurs points stratégiques de cette région la semaine dernière. Al Nosra et Daech auraient laissé derrière eux un véritable arsenal, ainsi que plusieurs véhicules piégés dont certains possédant des plaques d’immatriculation libanaises.

Ces informations interviennent alors que les militants islamistes avaient tenté de fuir en direction de la capitale proclamée de l’Etat Islamique de Syrie et du Levant, Raqqa. Ce retrait a cependant été empêché par l’offensive pro-gouvernementale syrienne.

Selon le journal As Safir et Al Akhbar, plus de 2500 militants djihadistes pourraient ainsi se retrouver au Liban, ces derniers estimant que ni le Hezbollah, ni l’Armée Libanaise ne devraient les y poursuivre, le mouvement chiite craignant de provoquer ainsi des tensions entre sunnites et chiites, alors que l’Armée Libanaise n’est pas actuellement en mesure de leur faire face.

Parmi les documents retrouvés dans l’offensive, plusieurs indiqueraient la mise en place d’une stratégie libanaise ainsi que de leurs alliances avec des ressortissants libanais sans toutefois donner plus de détail.

Pour rappel, des services de renseignement étrangers avaient mis en garde le Liban contre l’établissement d’un Emirat Islamique au Pays des Cèdres. Les organisations terroristes Daech et Al Nosra avaient ainsi planifier l’attaque de localités chrétiennes et chiites de la Békaa au Liban afin de provoquer des dissensions sectaires entre les différentes communautés religieuses. Ces informations intervenaient alors que le Liban entame actuellement une remise à niveau de ses forces armées, notamment suite à la donation saoudienne de 3 milliards de dollars et l’achat d’équipements militaires d’origine française.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.