Le syndicat des infirmières et du personnel hospitalier a annoncé qu’une journée de grève se tiendra le 5 août prochain. L’organisation indique toutefois que ses membres tiendront compte de la santé et de l’état des patients.

Ils entendent ainsi protester contre les retards pris dans le paiement des salaires ou encore la crise actuelle que traverse le secteur de la santé au Liban.

Pour rappel, les autorités publiques devraient d’importantes sommes, à hauteur de plus de 1.3 milliards de dollars d’impayés, aux hôpitaux et aux professionnels de la santé, confrontés, outre à la possible extension du nombre de personnes contaminées par le corovonavirus COVID19, à d’importants problèmes financiers.

Ainsi, déjà il y a quelques mois, le syndicat des propriétaires des hôpitaux privés avait annoncé que 15 établissements hospitaliers étaient menacés de fermeture.

Par ailleurs, l’American University Hospital (AUH) a annoncé le renvoi de plusieurs centaines de membres du personnel médical, essentiellement des infirmières et des aides-soignants et de membres du personne administratif en raison des difficultés auxquels fait face l’American University of Beirut (AUB)

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.