Moins d'une minute de lecture

Un rassemblement de réfugiés syriens a actuellement lieu à Tripoli au Nord du Liban devant l’Hôpital gouvernemental. Ces derniers demanderaient de passer des tests PCR afin de déterminer s’ils sont porteur ou non du coronavirus et cela afin de pouvoir retourner dans leur pays.

La dépêche de l’Agence Nationale d’Information précise que le directeur de l’établissement hospitalier appelle également la population a porter des masques et à mettre en oeuvre les mesures de distanciation nécessaires pour éviter la propagation de la maladie.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français