Le secrétaire général de la CGTL Ghassan Ghosn s’est déclaré en faveur d’une nouvelle augmentation des salaires suite à l’importante hausse du taux d’inflation. Il s’exprimait à l’occasion d’un débat organisé par le comité de protection de l’environnement qui se déroulait à Nabatiyeh (Sud Liban).

Ghassan Ghosn n’a pas écarté un recours à la rue « i les revendications des Libanais, dont la justice sociale, ne sont pas entendues » avant de dénoncer « l’économie de consommation et des politiques de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International » ainsi que « la négligence de l’Etat en ce qui concerne les affaires environnementale ».

Il s’est également interrogé sur le devenir des déchets médicaux « surtout que 200 hôpitaux libanais, dont 50 privés, ne respectent pas les normes pour s’en débarrasser ».