Moins d'une minute de lecture

L’avocat du Ministre des Affaires Etrangères Gébran Bassil, Maitre Majed Boues, a estimé que l’information faisant état d’une plainte déposée hier contre son client fait partie d’une campagne de diffamation le visant.

Selon lui, il s’agirait d’une affaire déjà publiée par le quotidien Ad Diyar qui avait accusé Gébran Bassil d’avoir perçu une commission dans le cadre d’un prêt qatariote. L’auteur de cet article avait indiqué, après avoir été convoqué par la justice” que ce rapport était faux.

«Il est évident que ces informations et d’autres faux procès font partie de la campagne de diffamation qui vise le ministre Bassil pour des raisons claires pour tout le monde», estime l’avocat.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

3 Commentaires

  1. ils sont volés le pays et ils vont affamé le peuple libanais, ces bandes e voleurs.

  2. Il faut que la municipalité de Batroun dévoile les cadastres et on verra ce que possède cet affamé qui il y a dix ans n avait pas un dollar en poche. Il a le culot de contester , gendre et protégé d un vieux sénile, buté et stupide.

  3. A les entendre ânonner qu’ils “sont victimes de…, visés par…, cibles de …, pour des raisons claires pour tout le monde…, etc.” on mesure les abysses de saleté dans lequel ils ont plongé des millions de libanais de par le monde.

Comments are closed.