Le Ministre par Intérim des AF Gébran Bassil au sommet économique de la Ligue Arabe. Crédit Photo: Dalati & Nohra.

L’avocat du Ministre des Affaires Etrangères Gébran Bassil, Maitre Majed Boues, a estimé que l’information faisant état d’une plainte déposée hier contre son client fait partie d’une campagne de diffamation le visant.

Selon lui, il s’agirait d’une affaire déjà publiée par le quotidien Ad Diyar qui avait accusé Gébran Bassil d’avoir perçu une commission dans le cadre d’un prêt qatariote. L’auteur de cet article avait indiqué, après avoir été convoqué par la justice » que ce rapport était faux.

«Il est évident que ces informations et d’autres faux procès font partie de la campagne de diffamation qui vise le ministre Bassil pour des raisons claires pour tout le monde», estime l’avocat.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

1 COMMENTAIRE

  1. A les entendre ânonner qu’ils « sont victimes de…, visés par…, cibles de …, pour des raisons claires pour tout le monde…, etc. » on mesure les abysses de saleté dans lequel ils ont plongé des millions de libanais de par le monde.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.