2 minutes à lire

À l’issue d’une réunion, les parlementaire du Bloc parlementaire du Courant Patriotique Libre ont réaffirmé leurs soutiens à l’appel du Président de la République à tenir le sommet de Baabda le 2 5 juin prochain. Il s’agit, selon eux de “soulever les questions fondamentales liées à l’État et à sa stabilité et protéger sa paix civile”. 

Les parlementaires du Liban Fort indiquent regretter que certaines personnes n’assistent pas à cette réunion en raison de préjugés au lieu de positiver et de trouver des solutions aux crises que le Liban traverse actuellement.

Ils notent que le Président de la République mettra chacun devant ses responsabilités pour affronter les dangers actuels.

Les députés estiment que le dialogue est le seul moyen de salut par rapport à la situation actuelle et ne peut être rejeté.

La loi CAESAR aura de graves répercussions

Le bloc parlementaire Liban Fort estime que la loi américaine CAESAR aura des répercussions sur le Liban, citant une étude effectuée à ce sujet.

Les députés appellent le gouvernement à engager avec les États-Unis d’Amérique des négociations en vue d’obtenir des exemptions au Liban afin de permettre de mener des opérations d’importations et d’exportations via la Syrie, seule frontière terrestre.

“cette loi serait injuste pour le Liban, la Syrie et la région si elle ne prend pas en compte les intérêts des personnes et leurs affaires. Il n’est pas permis que des personnes soient lésées par les sanctions infligées aux responsables”.

Les divergences sur les chiffres ne sont pas importantes selon les députés du CPL

Les députés ont estimé que les divergences entre gouvernement et députés concernant les pertes du secteur financier ne sont pas importantes, mais il s’agit de les aborder pour développer les solutions face à ces dernières.

Il s’agit également de répartir les pertes et de protéger les déposants.

Un accord sur les pertes financières est nécessaire pour obtenir un accord rapide avec le FMI qui devra être accepté par le Parlement.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français