Le député Hadi Hobeish s’est offusqué ce mercredi suite à l’arrestation de la directrice général de l’Autorité de gestion du trafic et des véhicules, Houda Salloum, au palais de justice de Baabda qui s’est révélée être une de ses parentes.

Pour rappel, le procureur général du Mont-Liban, la juge Ghada Aoun, a ordonné l’arrestation de Salloum sur la base d’une plainte déposée par un avocat Wadih Akl concernant des allégations de corruption, de contrefaçon, de gaspillage de fonds publics, d’enrichissement illégal et de manquement à ses devoirs.

Le parlementaire a ainsi décrit la juge comme étant une milicienne symbole de la corruption et qu’il ne gardera pas son silence. Il a également noté que cette arrestation a été effectuée en dépit de l’immunité accordée à la fonctionnaire. Cette procédure aurait dû être demandée à l’autorité de tutelle de Houda Salloum, soit directement, la ministre sortante de l’intérieur, Raya el Hassan.

Cependant, la juge Ghada Aoun a indiqué que cette arrestation est basée sur un certain nombre de preuves, sans donner plus de détails. Elle a également été soutenue par le ministre sortant de la justice Albert Serhan qui a condamné les propos du député.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.