Le mouvement Hezbollah a démenti être impliqué dans l’incident qui a eu lieu ce lundi alors que des individus ont tenté de pénétrer à l’intérieur du territoire israélien via la zone des fermes de Chébaa.

Selon le communiqué du mouvement chiite, le Hezbollah indique ne pas avoir pris part à cet incident et ne pas avoir ouvert le feu aujourd’hui “jusqu’à présent”. La version israélienne selon laquelle Tel Aviv a empêché une infiltration “est une victoire fausse et une fiction”, indique le Hezbollah, qui estime que les coups de feu étaient originaires d’un seul côté. Les forces israéliennes sont nerveuses, ont peur et sous tension, souligne le communiqué.

Le Hezbollah estime cependant que les opérations de représailles suite au décès d’un de ses combattants dans un bombardement israélien en Syrie interviendront en temps et en heure. Ils ont également indiqué que le bombardement d’une habitation de la localité d’al-Hibbariyeh aura une réponse.

Pour rappel, les autorités israéliennes ont accusé un groupe de 5 personnes armées de fusils d’assaut d’avoir tenté de franchir la ligne bleue – ligne de démarcation entre le Liban et l’état hébreu au niveau de la zone des fermes de Chébaa, zone occupée par Israël et revendiquée par le Liban.

Aucune personne n’aura été blessée dans ces incidents, selon le bilan actuel.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.