Le Parlement Libanais. Crédit Photo: François el Bacha, tous droits réservés
Le Parlement Libanais. Crédit Photo: François el Bacha, tous droits réservés
Moins d'une minute de lecture

Ce que les manifestants n’avaient pas réussi à faire, le coronavirus l’a fait: les réunions des comités de parlementaires libanais ont été repoussées en raison de la crainte de l’épidémie, a indiqué un communiqué. Cela concernera aussi les rendez-vous. Egalement, le président de la chambre Nabih Berri a annoncé le report de la réunion de son bloc parlementaire.

Cette annonce intervient alors que le Liban craint désormais une épidémie de coronavirus COVID-19 alors que 4 nouveaux cas ont été découverts ce dimanche, une majorité localement, portant le nombre de personnes infectées à 32 personnes.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.