Rue des Banques, centre ville de Beyrouth. Crédit Photo: Francois el Bacha
Rue des Banques, centre ville de Beyrouth. Crédit Photo: Francois el Bacha

Un rapport publié par Cushman & Wakefield indique que la capitale libanaise figure au 28ème rang en terme de la location de bureaux, contre la 32 place l’année précédente.Beyrouth figure aussi parmi les 3 villes les plus chères du Moyen Orient et d’Afrique du Nord, après Doha et Abou Dhabi.

Selon l’étude, les loyers demandés atteindraient la somme de 427 euro par mètre carré au centre ville de Beyrouth en 2010, contre 368 à l’échelle nationale. En raison de cet écart, les entreprises libanaises ont tendance de quitter le centre-ville de Beyrouth, à la recherche de nouveaux locaux, notamment dans la banlieue de la capitale libanaise.

Cushman & Wakefield indique également que le loyer par mètre carré est resté inchangé en 2010, contrairement à la situation générale du Moyen Orient, les marchés ayant baissé de 10% en moyenne.