Moins d'une minute de lecture

Le gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé s’est défendu d’avoir approuvé une prime de 4 mois à son bénéfice. Pour rappel, le quotidien Al Joumhouria avait indiqué hier que le Conseil central de la Banque du Liban avait approuvé une prime de 4 mois de salaire supplémentaires à son bénéfice ainsi qu’au bénéfice des vices-gouverneurs.

Selon le communiqué de la BDL, Riad Salamé ne bénéficie pas des émoluments les plus élevés de l’institution. Depuis 1998, il n’a bénéficié que des augmentations décidées légalement, allusion notamment aux révisions des grilles salariales décidées par les gouvernements Nagib Mikati et Tamam Salam.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.