Plusieurs journalistes du quotidien Al Akhbar, considéré comme proche du Hezbollah, ont annoncé leur démission cette semaine, entendant protester contre la couverture des évènements actuels au Liban.

Ils répondaient ainsi indirectement à un éditorial du rédacteur en chef du quotidien Ibrahim al Amine, qui estimait que les manifestations sont suspectes et financées par des ambassades étrangères.

Parmi les démissionnaires, l’éditeur en chef des pages économiques d’Al Akhbar Mohammed Zbeeb, Joy Slim, qui ont annoncé quitter le journal ce lundi, Viviane Akiki et Sabah Ayoub qui ont indiqué quitter le quotidien ce mardi dénonçant tous la ligne éditoriale actuelle contre les manifestants.

« Aujourd’hui a eu lieu la parution du supplément économique « Ra’ss el mal » sans ma contribution, et sans celle de Ghassan Dibé et beaucoup d’autres qui ont été parmi les fondateurs de cette expérience. Afin d’éviter toute confusion, j’ai présenté ma démission du journal Al Akhbar, la semaine dernière, protestant contre la position prise par la direction de ce journal vis-à-vis de l’insurrection et contre sa duplicité, qui ont marqué son cheminement depuis huit ans sans aucun traitement, et de ce fait, je ne suis plus responsable de ce supplément » pouvait-on lire sur le compte personnel de Zbeeb ce lundi.

« J’ai présenté ma démission du journal Al Akhbar en raison de plusieurs cumuls de causes, dont la dernière en date est la manière de couvrir la révolution populaire du 17 octobre » annonçait Sabah Ayoub sur son compte twitter avec les hashtags suivants : #لبنان_ينتفض #كلن_يعني_كلن (#lelibanserévolte #tousveutdiretous)

« J’ai présenté ma démission aujourd’hui auprès du quotidien Al Akhbar après 5 ans et demi de travail. (…) Dès que la révolution ait eu lieu, le journal Al Akhbar s’est rangé dans la catégorie s’opposant à cette révolution. » a indiqué Joy Slim en début d’un post sur Facebook faisant état de son refus de qualifier les voyous qui se sont attaqués violemment à la révolution de « simples citoyens » par ce même quotidien.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.