Et Pourtant la Lune continue à Tourner autour de la Terre

113
Moins d'une minute de lecture
On pensait que l’Homme serait désormais progrès, la guerre du Vietnam passait par ses dernières heures, qu’une fois la frontière de l’Espace atteinte, la place à la coopération éviterait toute guerre, espoir entretenu par les rencontres au plus haut sommet des capsules spatiales soviétiques et américaines Apollo-Soyouz de 1975. 

Nous nous étions trompés, peut-être par naïveté, peut-être voulait-on vraiment y croire. Ce Monde n’avait pas changé, les guerres n’ont été que plus violentes. A la crainte d’un hiver nucléaire qui maintenait bon gré mal gré les puissances en place, se sont substituées les violences qu’on croyait résolu.
 
Avant les Hommes se battaient au nom d’idéologie qu’elle soit capitaliste ou communiste, les rouges contre les dollars, puis les couleurs de la peau, les civilisations ou les religions ont repris le dessus comme l’attestent le conflit israélo-arabe, les massacres inter-religieux en Ex-Yougoslavie, les génocides en Afrique, à l’exemple du Rwada, pour ne pas oublier notre Liban, dont les familles ont été endeuillées sur simple mention de religion sur une carte d’identité. 
 
Neil Armstrong est mort, oui, mais il est mort en 1969 déjà, le jour ou l’on pensait que le progrès serait la solution à la barbarie, elle n’a été encore que plus sauvage. Et du Premier Pas sur la Lune, on a connu un grand bond en arrière.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.