Justice à 2 vitesses

124

C’est presque dans une quasi-indifférence que les libanais ont accueilli aujourd’hui l’information faisant état de l’inculpation de 4 membres du Hezbollah par le TSL dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafic Hariri. Pas de cascades d’emails « alerte » pour annoncer la nouvelle, les sites d’informations comme le Naharnet ou autres, d’habitude si promptes à voir leurs services en ligne débordés au moindre incidents, toujours en ligne sans aucune difficulté d’y accéder, quelques statuts sur Facebook sans plus, Twitter est bien morne aujourd’hui également, pas d’accident « sécuritaire », si ce n’est quelques patrouilles de l’armée à Beyrouth…

Il faut cependant concevoir que cette annonce était attendue, on en connaissait même quelques noms bien à l’avance, grâce au Spiegel, au Figaro, etc… Pas de quoi, donc, surprendre la plupart d’entre nous, par ce temps, mieux vaut être à la place et profiter du Soleil, notamment au St Georges, en face du lieu de la funeste explosion qui a tant tourmenté depuis le Liban.

Il faut cependant remarquer que cette annonce, qu’elle soit politisée ou non, là n’est pas la question, consacre une justice à 2 vitesses, celle de Rafic Hariri et celle des autres, cet acte d’accusation ne faisant aucune référence aux assassins – qui ne sont guère inquiétés donc – des Samir Kassir, Gébran Tuéni, François Hajj, Antoine Ghanem, Pierre Gemayel, Walid Eido, et tant d’autres, leurs familles, elles, n’ayant pas le droit à la vérité, comme promise par le gouvernement Saniora qui avait ratifié, légalement ou illégalement selon les points de vue en l’absence de la signature de la présidence de la République vacante à l’époque, la participation libanaise au Tribunal International. Cette mascarade d’une pseudo-justice qui ne sied qu’à certains continue donc, avec le risque et un timing évident pour déstabiliser le Pays des Cèdres alors que pointent des changements régionaux importants.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Nos Lecteurs sont également les auteurs de ce site. Vous pouvez soumettre votre tribune libre, vos réactions ou analyses en rapport avec les évènements actuels, en envoyant un courriel à [email protected] Une fois accepté par l’équipe Libnanews, votre texte sera publié dans la rubrique opinion ou dans les catégories appropriées. N’oubliez cependant pas les règles élémentaires de la courtoisie et veuillez respecter les règles et les usages de la Langue Française. Nous ne sommes toutefois pas responsables des opinions ou du contenu soumis par Nos Lecteurs.

Les commentaires sont fermés