Le Quai d’Orsay a réagi aux incidents de ce weekend à Beyrouth, incidents entre manifestants et forces de l’Ordre qui ont fait plus de 480 blessés selon le bilan toujours provisoire.

Les autorités françaises rappellent la légitimité des demandes des manifestants compte tenu de la grave crise socio-économique et souligne l’urgence à ce qu’un nouveau gouvernement soit mis en place pour mener les réformes nécessaires.

La France est préoccupée par les violences constatées au cours des derniers jours au Liban. Elle souligne la nécessité que les aspirations légitimes portées par les manifestants s’expriment par des voies pacifiques et réaffirme son attachement au droit de manifestation.
Dans la grave crise économique et sociale que traverse le Liban, et compte tenu des violences récentes, l’urgence est qu’un nouveau gouvernement mette en œuvre un ensemble crédible de réformes pour répondre aux attentes exprimées par les Libanais depuis plus de trois mois.
La France entend, comme toujours, se tenir aux côtés du peuple libanais.
Communiqué du Quai d’Orsay

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.