La Sécurité de l’Etat a annoncé avoir arrêté un journaliste américain freelance qui a couvert les manifestations du centre-ville de Beyrouth diffusées par la page Facebook du quotidien israélien Haaretz.

Selon l’Agence Nationale d’Information (ANI), le journaliste en question, Nicholas Frakes, aurait été identifié suite à l’analyse du direct par l’agence sécuritaire qui l’aurait retrouvé ensuite sur les lieux des incidents. Nicholas Frakes, présent au Liban pour couvrir depuis le début les manifestations qui ont débuté dans la nuit du 17 au 18 octobre 2019, se présente comme étant un journaliste indépendant, alors que le quotidien Haaretz prétendait posséder les droits sur les images produites.

Les mentions sur Facebook ont depuis été modifiées par le journal israélien et attribuées à l’agence de presse Reuters.

Le Procureur Général de la république, le juge Ghassan Oweidat, a publié un mandat d’arrêt et demandé aux services de renseignement de l’Armée Libanaise de l’interroger.

Pour rappel, le Liban et Israël sont toujours en état de guerre depuis 1948.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.