Le Liban doit adopter le principe de neutralité pour maintenir l’unité du Liban, a estimé ce dimanche le dirigeant du Courant Patriotique Libre Gébran Bassil. Ce principe de neutralité aidera le Liban à maintenir son unité et à le défendre face aux attaques israéliennes, indique-t-il à l’issue d’une entrevue avec le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi à Dimane.

Le Courant Patriotique Libre soutien le principe de neutralité du Liban et il s’agirait d’une décision libanaise requise par le Liban et par les autres, indique Gébran Bassil.

La neutralité nous est requise via un consensus domestique et réclame un dialogue national pour arriver à une conviction nationale ou cela causera des problème internes, souligne Gébran Bassil, avant de poursuivre indiquant qu’il s’agit d’un positionnement stratégique. “Si cette décision est prise, il s’agit de s’assurer qu’elle soit mise en place” mais que cela réclame également que les pays voisins reconnaissent et acceptent ce principe.

Nous soutenons le principe de neutralité qui préserve l’unité du Liban et tous ses éléments le renforçant, le protège des ambitions israéliennes et de ses attaques et également du terroriste et qui libèrent le Liban du poids des réfugiés.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.