Lettre ouverte aux Libanais d’ici & d’ailleurs,

A nos représentants politiques & religieux,

A notre état Libanais,

 

C’est en citoyenne libanaise et avec le plus grand respect que je m’adresse à vous.

Une fois n’est pas coutume de voir dans les médias nationaux l’honneur fait aux « Grands » libanais de notre chère diaspora, répartie de par le monde.

Une gloire, une fierté que nous, peuple Libanais, avons souvent tendance à dorer, tant ces « personnages » nous font honneur.

Une fois n’est pas coutume de voir dans la presse ces chiffres prouvant l’important flux d’argent à destination du Liban et en provenance de la diaspora.

Nous en avons toujours été fiers & continuons de l’être.

Une fois n’est pas coutume de voir dans la presse l’importance prouvée de ces Libanais de la diaspora dans la relance du tourisme national.

Nous en avons toujours été fiers & continuons de l’être.

Une fois n’est pas coutume de voir dans la presse les chiffres prouvant l’importance numérique de la diaspora dans le monde.

Nous en avons toujours été fiers & continuons de l’être.

 

Une fois n’est pas coutume d’entendre lors de cérémonies officielles, des discours dans les différentes langues parlées par les membres de notre diaspora.

Nous en avons toujours été fiers & continuons de l’être.

Une fois n’est pas coutume de lire dans la presse l’importance des influences de nos représentants politico-religieux de par le monde.

Nous en avons toujours été fiers & continuons de l’être.

Une fois n’est pas coutume d’entendre la surprise des locaux face à l’union des Libanais de la diaspora, toutes confessions confondues.

Nous en avons toujours été fiers & continuons de l’être.

Et nous pourrions continuer ainsi, sans fin apparente.

La diaspora, nous en sommes fiers. La diaspora, nous la réclamons.

Il est temps AUJOURD’HUI de la DEFENDRE !!!

Nous, Libanais, sommes fiers de cette diaspora, qui jusqu’aujourd’hui nous a relevé la tete en répétant bien souvent « Les Libanais ? Tu les enverras où tu veux dans ce monde, qu’ils feront des merveilles« .

Oui, oui cette diaspora nous en sommes fiers.

Et aujourd’hui, une frange de cette diaspora a besoin de nous !

Aujourd’hui, la communauté Libanaise de Cote d’Ivoire, nous appelle !

Aujourd’hui, c’est au tour du LIBAN de faire ses preuves envers son peuple !

Aujourd’hui, c’est au tour du LIBAN de prendre ses responsabilités et de prouver que SA diaspora a encore une raison de croire en LUI !!!

Aujourd’hui, c’est UNIS dans la volonté de protéger des pères, des mères, des fils et des filles LIBANAIS que le Liban doit AGIR !

Aujourd’hui, c’est en tant que pères, mères, frères & soeurs que le LIBAN DOIT IMPERATIVEMENT s’activer pour venir en aide aux Libanais de Cote d’Ivoire !

Oui, aujourd’hui c’est à la mère-patrie de montrer l’exemple !

Que l’on ne prétende pas être dans l’incapacité d’agir ! Ce serait une honte !

Que l’on n’ose affirmer « perdre de l’argent » si l’on vient en aide à NOTRE peuple ! Quelle honte !

Il s’agit de vies humaines !

Il s’agit du respect du droit de la personne !

Il s’agit de venir en aide à PERSONNES EN DANGER !!!!

Que l’on ne prétende pas NON NECESSAIRE une réaction immédiate en affirmant impunément qu’aucune personne n’a été « physiquement atteinte » !

Les conditions de vie de nos concitoyens en Cote d’Ivoire se dégradent de jour en jour,

Et même si il y a encore un BON DIEU qui les protège jusqu’au jour d’aujourd’hui,

Les conditions psycho-morales de ces familles au jour d’aujourd’hui sont INTOLERABLES !!!

Si NOTRE guerre libanaise a arraché à ces émigrés leur mère-patrie,

Il est de notre devoir aujourd’hui de ne pas être RESPONSABLES une fois de plus d’un autre déchirement de leurs vies !!!!

Chers Libanais, le PAYS nous appelle !!!

Ne nous permettons pas de rester silencieux !!!!

Honte aux indifférents !! Honte à ceux qui regardent sans agir !! Honte au LIBAN si il reste là sans bouger !!!

Que le BON DIEU protège les Libanais de Cote d’Ivoire, unis comme jamais dans la foi, l’espoir & le respect durant cette guerre qui déchire le pays des Eléphants, leur seconde patrie.

Et ce aux cotés de leurs frères Ivoiriens, à qui nous accordons nos pensées, notre amour & notre soutien moral  !

Ils constituent un MODELE que bon nombre d’entre nous devraient suivre !!

Et que jamais nous n’ayons à dire :

Une fois n’est pas coutume d’entendre, de lire & de scander que le peuple LIBANAIS n’a aucun espoir et aucune confiance en SON PAYS !!!!!!!!!!!!

Joanna Abi Jaoudé

Libanaise du Liban et de la diaspora, Ivoirienne de coeur et de naissance,citoyenne du Monde